Il est temps de changer de vie professionnelle.

A presque 1an d’existence (3 mois près), je me suis lancé un nouveau challenge : participer à un salon professionnel. J’ai toujours aimé l’évènementiel, c’est mon côté chargée de com’ qui refait surface. Mais surtout j’ai vu l’opportunité intéressante à la fois pour Reyalize, pour moi et pour toi :

– Revoir du monde, parce que oui presque un an en visio à voir des bustes, ça m’a fait tout drôle de voir des jambes !

– Me positionner comme une actrice engagée pour cette démarche que j’affectionne particulièrement : la Reconversion !

-Aider les autres à mettre en place la stratégie nécessaire pour changer de vie professionnelle.

Ce salon répond complètement à mes attentes car le Salon Profession’L ‘s’engage pour la reconversion professionnelle des femmes.

Comment passer à côté ?

La situation actuelle est-elle propice pour changer de vie professionnelle ?

J’ai rencontré des personnes formidables avec des parcours de vie différents et des projets professionnels en devenir. En discutant avec elle j’ai bien compris le point convergence ; La situation sanitaire actuelle a vraiment bousculé beaucoup de personnes, notamment sur le plan professionnel.

C’est peut-être ton cas également. Le monde professionnel évolue rapidement et la perception du travail est vite chamboulé par notre besoin de trouver du sens dans ce que l’on fait ! Il y a également de plus en plus de Burn-out et de situation d’épuisement au travail. Tous ces faits nous poussent à vouloir changer de vie professionnelle. Les femmes avec lesquelles j’ai discuté on partagé avec moi les freins et les blocages qui aujourd’hui les empêchent de passer à l’action et réaliser leurs projet. Découvrons ensemble les 3 freins les plus fréquents. Peut-être que tu te reconnaîtras dans l’un d’entre eux.

1 Je suis trop jeune/trop vieille.

Il n’y a pas d’âge pour penser à la Reconversion et changer de vie professionnelle. Lors de ce salon j’ai rencontré des femmes d’une moyenne d’âge de 35-45ans. Sur Instagram et LinkedIn je rencontre des femmes de 25-35ans. TOUTES entament ou envisagent une reconversion selon leurs problématiques et surtout selon leurs envies. Or elles rencontrent toutes le même obstacle : le sentiment d’illégitimité à cause de son âge. Entrer à peine dans la vie active et avoir « déjà » le sentiment de ne pas être à sa place dans son entreprise peux donner créer ce sentiment.

A contrario, bousculer son confort et sa routine établie depuis 10, 15, 20ans. L’une se cherche tandis que l’autre estime avoir fait le tour de son entreprise/poste. Les deux raisons sont ok ! L’une ne vaut pas mieux que l’autre. L’une n’est pas plus légitime que l’autre. Si c’est ce que tu veux : lance-toi ! Ne t’attarde pas sur ce que l’opinion commune, les dictats du monde du travail et ses injonctions essaye de te faire croire. Ta gestion de carrière t’appartiens, elle n’appartiens pas à ton entreprise et tu n’es pas ton métier. Professionnellement tu es et tu peux devenir ce que tu veux. Donne t’en la possibilité !

2 Mon projet est trop idéaliste/utopique.

Pour ceux/celles qui me suivent sur Instagram vous savez que j’ai abordé le sujet il y a quelques jours, à savoir : Mickey et les Bisounours n’ont pas le monopole de l’épanouissement personnel. HEIIN ??? Je m’explique ! Peut-être que toi aussi tu as la perception que ton idéal professionnel inaccessible ou irréaliste. Si tu n’a pas encore essayé, ne le condamne pas. Ne TE condamne pas. NE freine pas quelque chose qui n’a même pas encore commencé. C’est ta perception des choses pour le moment. Ce n’est pas parce que tu estimes que c’est inaccessible que ton projet l’est réellement. Crois en ta capacité de réussite. Comment ? En te préparant ! C’est un vrai sujet qui reviens sans cesse : doit-on se faire accompagner dans la construction de son projet professionnel ? Il n’y a pas que réponses toutes faîtes à cette question.

Néanmoins, si toi aussi tu n’oses pas mettre en place la stratégie nécessaire pour te permettre d’atteindre tes objectifs je t’encourages à te faire accompagner. Fais toi accompagner sur ta stratégie et sur la création d’un plan d’action sur mesure adapté à toi. Définissez ensemble ( toi et la personnes qui t’accompagnera) les différents objectifs à atteindre. Dans tous les cas, garde bien une chose en tête :  ne condamne pas ton projet professionnel au monde des contes de fées tant que tu n’as pas encore essayé. Au contraire, Ose ! Et si la seule façon de le faire c’est avec l’aide de quelqu’un, pourquoi ne pas l’envisager ?

3 Je ne sais pas quoi faire, je n’ai pas de passions.

C’est vrai que l’on entends de plus en plus parler de « mission de vie » , de « métier passion ». La question se pose : Faut-il forcément avoir une passion pour changer de vie professionnelle ? Seul les passionnés ont le droit à la reconversion ? Seul les métiers-passions permettent d’aboutir à l’épanouissement pro/perso ? NON, NON et re NON ! Tout le monde n’a pas de passions, par contre tout le monde a des centres d’intérêts. Tu peux choisir ou non de te baser dessus pour orienter ton projet professionnel.

De plus, en tant que personne nous évoluons dans nos choix, nos centres d’intérêt et donc nos passions. Personnellement ma passion pour le développement personnel et professionnel est récente, plus récente que mes autres passions. Pour autant, cela ne m’empêche pas de faire mon métier et d’y prendre du plaisir. Enfin, L’épanouissement professionnel et personnel sont relatifs. Hein ??? Oui mon équilibre et donc mon épanouissement ne répond pas aux même critères que toi. Pour l’un il sera nécessaire d’exercer un métier passion et pour l’autre non et c’est OK ! Fais ce que tu aimes, fais ce qu’il te plaît. C’est ton choix et c’est ton projet. Il ne doit pas répondre à d’autres critères que les tiens. L’essentiel pour moi et d’y trouver du plaisir, et pour toi ?

Pour changer de vie professionnelle il faut passer le cap des croyances limitantes.

C’est ce que tu vis en ce moment ? Tu rencontres d’autres blocages ? Rassure-toi, je n’ai abordés que 3 sujets sur les 8 dont j’ai discuté avec toutes ces femmes.( Oui oui, au moins 8 croyances limitantes qui reviennent régulièrement ! Si tu veux les découvrir j’ai crée une série de 8 lives sur mon compte Instagram que tu pourras retrouver dans les IGTV. La série se nomme « Je n’oses pas me lancer. »). Tu peux aussi retrouver un article sur le syndrome de l’imposteur.

Dans tous les cas, c’est la preuve qu’il est essentiel d’en parler. Tu n’es pas seul(e) à faire face à des obstacles dans la réalisation de ton projet. D’où l’intérêt, je pense, de se faire accompagner tant sur sa personnalité que sur son projet professionnel lorsque l’on envisage une transition. Tu te poses encore la question ? Tu veux parler de ton projet ? Et si tu te faisais accompagner dans la construction et la réalisation de ton projet ? Si tu veux en parler, je t’invite à prendre rendez-vous avec moi juste ici ! Si tu veux aller plus loin, je t’invite à récupérer ta Check-List pour t’aider à faire le point. L’essentiel est de te réaliser, toi et tous tes projets à venir !